fraise
Fruits,  Vos ingrédients

Comme une envie de fraises…

Gariguette, mara des bois, dream, cirafine… Il existe presque autant de variétés de fraises que de gourmands ! Son arrivée dans les jardins et sur les étals signale souvent le début des beaux jours.

Après la tomate qui n’est pas un fruit, vous risquez d’être déçus d’apprendre que le fraise n’est pas un fruit non plus… Enfin, pas vraiment… Botaniquement, la fraise est un polyakène. La partie rouge et charnue est le réceptacle de la fleur. Les vrais fruits de la fraise sont en réalité les petits grains qui parsème la surface de la fraise. Étonnante nature…

Histoire de la fraise :

La fraise poussait à l’état sauvage depuis au moins l’Antiquité, aussi bien en Europe, qu’en Amérique ou en Asie. En France, elle ne commence à être cultivée qu’à partir du Moyen-Âge.

Étymologie : « Fragrance » est à l’origine du mot « fraise ».

Il faut attendre le XVIIIème siècle pour découvrir les grosses fraises rouges que nous mangeons aujourd’hui. Elles sont issues de croisements de fraises américaines par Mr Frézier. Ça ne s’invente pas…!


Ça pousse :

Saison : d’avril à juin en France métropolitaine.

Les ménages français en consomment en moyenne 2,6 kg / an. C’est le neuvième fruit consommé en volume en France.

La France produit des fraises (plus de 55 000 tonnes, essentiellement en Aquitaine) mais reste un minuscule producteur en Europe, avec ses 5% de marché. L’Espagne représente quant à elle plus de 25 % de la production de fraises européennes !

Fraise de saison produite en France0,6
Fraise hors-saison sous serre produite en France3,4
Fraise produite en Espagne0,8
Bilan carbone d’une fraise fraîche (kg CO2 / kg)
Source: Food GES – ADEME

Les fraises produites hors saison ont un bilan carbone lourd (en plus d’être insipides). Un conseil si vous souhaitez apporter un peu de soleil dans les longues journées d’hiver : profitez de la belle saison pour faire des confitures, des gelées, des coulis, des glaces… que vous ressortirez le moment voulu !


Santé :

La fraise fait surement partie des fruits qui renferment le plus de vitamine C et qui est le moins calorique. Elle est également bourrée en anti-oxydants.

Fait surprenant : les fraises contiennent de l’acide salicylique. L’acide salicylique, ça vous dit quelque chose ? C’est un des composants historiques de l’aspirine. Par contre, vu les infimes quantités présentes dans les fraises, il y a fort à parier que vous ferez une indigestion avant de ressentir les effets de l’acide salicylique…


A table !

Conservation : Les fraises se conservent plutôt mal (maximum 48h dans un endroit frais). L’idéal est de les consommer rapidement après la cueillette. La fraise supporte mal la congélation.

Pour choisir vos fraises, privilégiez la brillance et des pédoncules frais et verts. La couleur de la fraise ne veut pas dire grand chose : elle dépend de la variété… Autre astuce pour reconnaître des fraises de qualité : fiez vous à votre flair ! Pour rappel, c’est le mot « fragrance » qui est à l’origine de l’étymologie de « fraise »…


Nos conseils recettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *