tomate
Légumes,  Vos ingrédients

La tomate: fruit ou légume ?

Les français en consomment près de 20 kg par an. Présente sur toutes les tables, la tomate fait partie de notre quotidien, mais que savons-nous vraiment à son sujet ?

Pour lever toute polémique, botaniquement les légumes n’existent pas. La tomate est donc un fruit. Fin du débat.

Et sinon, à part ça ?

La tomate, toute une histoire…

La tomate fait partie de la famille des Solanacées, comme le piment, le poivron, la pomme de terre, l’aubergine ou le tabac.

Elle est originaire d’Amérique du Sud. Des variétés sauvages poussaient au Pérou et en Equateur, mais ce sont les Aztèques qui l’ont cultivée pour la première fois au Mexique. En Europe, il a fallu attendre la découverte de l’Amérique pour découvrir la tomate.

Ce sont les italiens qui ont commencé à la consommer. La tomate a mis du temps à conquérir la France : elle n’était jusqu’alors utilisée que comme condiment, car les gens craignaient qu’elle ne soit toxique. La tomate arrive à Paris lors de la Révolution : les Marseillais font découvrir aux Parisiens ce légume.  


Ça pousse :

Saison : de juin à octobre en France métropolitaine.

La production nationale ne suffit pas à couvrir la demande en tomates. Ainsi bon nombre de tomates sont importées, et souvent, malheureusement, à contre-saison…

Produite en France en saison0,3
Produite en Espagne et importée en France0,6
Produite en France sous serre chauffée2,2
Bilan carbone d’une tomate fraiche (kg CO2/kg)
Source: Food GES – ADEME

Du coup, pour limiter votre impact environnemental, une astuce pour consommer des tomates même en hiver : cuisinez-les en été, en sauces, soupes ou conserves. Là au moins, vous conserverez tous les bénéfices santé de ce légume !


Santé :

La tomate est reconnue pour sa richesse en lycopène. Le lycopène est un antioxydant qui donne la couleur rouge à la tomate. Pour rappel, les antioxydants protègent nos cellules des radicaux libres, molécules impliquées dans le développement de nombreuses maladies liées au vieillissement. 85% du lycopène que nous ingérons provient des tomates et de leurs dérivés.

Si possible, privilégiez des tomates biologiques (et de saison, vous l’aurez bien compris). En effet, les tomates bio contiennent plus d’antioxydants que leurs homologues conventionnelles.  Les chercheurs à l’origine de cette étude expliquent :

« L’agriculture biologique n’utilise pas les mêmes produits. En conséquence les plantes activent leurs propres défenses naturelles pour lutter contre les différents stress, ce qui augmente leur niveau d’antioxydants. Plus la plante souffre, plus elle produit d’antioxydants ».

Vallverdú-Queralt A, Jáuregui O, Medina-Remón A, Lamuela-Raventós RM. Evaluation of a method to characterize the phenolic profile of organic and conventional tomatoes. J Agric Food Chem. 2012 Apr 4;60(13):3373-80.

A table !

Conservation : La teneur en vitamine C des tomates chute après récolte : 48 h après la récolte, la tomate a déjà perdu la moitié de sa teneur en vitamine C. De plus, l’air et la lumière accélèrent la dégradation de la vitamine C…

  • Consommez vos tomates rapidement après récolte !
  • Conservez vos tomates en dehors du frigo pour garder leur qualité aromatique.

Nos conseils recettes :


Le coin des radins :

Les premières gelées sont arrivées et il vous reste encore quelques tomates vertes dans le jardin ? Pour ne pas les perdre, essayer donc d’en faire des pickles ou une confiture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *